vendredi 28 octobre 2011

L'essence de la BD



Au fond, c'est là qu'on prend son pied dans le métier de dessinateur. Moi, en tout cas. C'est quand je me raconte une histoire, et que je peux enfin poser sur le papier les images que je me fais en me promenant dans la scène. Trouver l'équilibre ésthétique, rester en mouvement, faire connaissance avec les personnages et  avec le décor. Je vois où sont mes lacunes, quel détail va m'enquiquiner,... mais au moins, je suis dedans. Je vis dans l'époque, avec les protagonnistes.

Da habe ich wieder "Blut geleckt". Es ist dieses Moment wo man sein Beruf geniesst. Ich erzähle mir eine Geschichte und kann endlich die Bilder auf dem Papier legen, die ich beim Spaziergang in der Szene mache. Ich muss ein ästhetische Gleichgewicht finden, in Bewegung bleiben, mit meine Figuren und die Kulissen vertraut werden. Ich sehe wo ich Probleme haben werde, welche Kleinigkeit mich bald nerven wird,... aber ich bin dadrin. Ich lebe in der Zeit mit den Protagonisten.

mardi 4 octobre 2011